Master

Francophonie, Plurilinguisme, Minorités, Interculturel

Domaines Arts-Lettres-Langues et Sciences Humaines et Sociales,

Mention Sciences du Langage

Département Communication, Université Rennes 2, Bretagne

Le Master FPMI fait peau neuve à la rentrée 2022:

  • un intitulé légèrement modifié,
  • des modalités pédagogiques hybrides avec davantage de distanciel,
  • un programme recentré et enrichi sur 3 spécialisations au choix (sociolinguistique et politiques linguistiques; sociodidactique plurilingue et interculturelle; langage, genre et discriminations).

Le master international FPMI à modalité pédagogique hybride (semi-distanciel ou distanciel) a ouvert à la rentrée 2012 et a été partiellement modifié pour la rentrée 2017 puis pour la rentrée 2022 en s’appuyant sur le bénéfice de l’expérience des 5 années précédentes. Il a été conçu en partenariat avec l’université d’Antananarivo (Madagascar) et un nouveau partenariat est en cours de mise en place avec l’université de Guadalajara (Mexique) pour offrir une bidiplomation à partir de la rentrée 2022.

Le Master FPMI est proposé par le département Communication (UFR ALC) et l’unité de recherche CELTIC-BLM « Centre d’études sur les Langues, Territoires et Identités culturelles — Bretagne et Langues Minoritaires » (UFR Langues) de l’Université Rennes 2. Présentation du CELTIC-BLM

L’équipe pédagogique est implantée et reconnue dans les réseaux professionnels concernés. Le master FPMI est recommandé par plusieurs organismes partenaires, notamment le Ministère français des Affaires Étrangères, l’Agence Universitaire de la Francophonie et l’Éducation nationale (académie de Rennes) pour ses formateurs et formatrices en Français Langue Seconde pour enfants migrants.

Public visé

Cette formation s’adresse à des étudiants ayant obtenu une Licence ou diplôme équivalent (3 années d’études supérieures au moins / prise en compte des expériences personnelles et professionnelles) dans les domaines Arts-Lettres-Langues et Sciences Humaines et Sociales, et désireux de se spécialiser à l’international dans le domaine de la communication plurilingue et interculturelle en situations au moins partiellement francophones. Des parcours personnels originaux fondant des projets motivés sont appréciés. Les professionnel-le-s en reprise d’études sont bienvenu-e-s.

Un master aux doubles finalités recherche et professionnelles

NB: le détail des enseignements figure sous l’onglet « contenu ».

Objectifs scientifiques : Analyse des modalités sociolinguistiques et interculturelles de la communication entre acteurs individuels dans des situations francophones plurilingues, entre acteurs collectifs institutionnels et organisationnels de la francophonie.

Compétences générales : Dans le domaine de l’intervention linguistique à dimension plurilingue et interculturelle en contextes francophones : enquêtes de terrain, diagnostics, audits, élaboration de projets, analyses, évaluations de et dans des situations francophones plurilingues et interculturelles, avec des partenaires institutionnels locaux et/ou internationaux (type réseaux français et francophones, institutions éducatives, culturelles et politiques de pays francophones).

Débouchés professionnels:

Les spécialisations du Master correspondent à des champs d’employabilité bien identifiés :

  • Politiques publiques d’action linguistique (fiches ROME : K1401 Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics, K1802 Développement local, M1401 Conduite d’enquêtes) ;
  • Formation au français en contextes plurilingues et interculturels étrangers ou de migration (fiches ROME : K1207 Intervention socioéducative, K2102 Coordination pédagogique, K2111 Formation professionnelle, M1401 Conduite d’enquêtes) ;
  • Conseil en organisation dans les institutions sur les questions de diversité, d’égalité, de discriminations (fiches ROME : K1204 Médiation sociale et facilitation de la vie en société, K1802 : Développement local, M1401 Conduite d’enquêtes).

Types d’emplois visés et occupés à la sortie du master FPMI :

  • Chargé-e-s de mission dans des organismes internationaux francophones comme l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’UNESCO, les bureaux régionaux de l’Agence Universitaire de la Francophonie, ou dans des ambassades de France (service de coopération culturelle et linguistique, Instituts Français), des ONG, ou encore dans des organismes dédiés aux migrant-e-s, etc. ;
  • Responsables d’organismes linguistiques et culturels francophones (type direction d’Alliance Française, de services d’Instituts Français, de bureaux AUF ou OIF, d’ONG, etc.);
  • Enseignement supérieur et recherche (soit directement selon les systèmes nationaux soit via un doctorat).

Le taux d’insertion mesuré dans les 3 années qui suivent l’obtention du diplôme est de 85%.

Ce master est basé sur une pédagogie participative et une évaluation formative progressive. Le fonctionnement collectif est basé sur la solidarité entre étudiant.e.s, l’absence de compétition et des valeurs humanistes.

Responsables pédagogiques et scientifiques du master FPMI:

  • Le responsable du master FPMI à l’université Rennes 2 est Philippe BLANCHET (philippe.blanchet[at]univ-rennes2.fr). La présidente de la commission pédagogique est Stéphanie CLERC CONAN (stephanie.clerc[at]univ-rennes2.fr).
  • Les responsables du master FPMI à l’université d’Antananarivo sont Magali NIRINA MARSON (magali.nirina.m[at]gmail.com) et Dominique TIANA RAZAFINDRATSIMBA (razafindratsimba.tiana[at]gmail.com)
  • Le responsable du master (« Maestria en Estudios Francófonos ») à l’université de Guadalajara est Reynaldo RADILLO ENRIQUEZ (reynaldo.radillo[at]academicos.udg.mx).

Les commentaires sont fermés.